Nous éditons chaque semaine

"La Chronique des Ecouteurs SWL d'ondes Courtes

et Auditeurs de Radiodiffusion"

 

ÉCOUTEURS SWL D'ONDES COURTES ET AUDITEURS DE RADIODIFFUSION

  ET CARTE D'ÉCOUTEUR

 

Écouteur ou SWL (Short Wave Listener) est un passionné qui écoute les transmissions d'Ondes Radioélectriques au moyen d'un récepteur  spécifique et d'une antenne adaptée aux bandes de fréquences qu'il désire écouter :

  • L'aviation donc (Volmet, Atis, Bande aéronautique, VHF, UHF),
  • La Radiodiffusion  (Bande FM, Ondes Courtes (OC), Ondes Moyenne (OM ou PO) et  Onde Longue (GO),
  • Les Radioamateurs , les satellites, les Bandes Marines, les astres, les agences de presse, la météo, etc.

Il s'intéresse aussi aux techniques de réception, aux antennes, à la propagation ionosphérique, au matériel en général, et passe beaucoup de temps (souvent la nuit) à écouter la radio.

L'écouteur n'a pas l'obligation de posséder une licence mais doit faire face à quelques obligations théoriques :

  • la détention de récepteurs autorisés par la loi  (sauf les scanners qui sont controle du Ministère de l'intérieur et en vente libre) Attention il existe des lois pour la détention et l'utilisation, la confidentialité des communications (de par la loi, il a interdiction de divulguer le contenu des conversations entendues excepté en radiodiffusion, ceci étant valable pour la plupart des utilisateurs de systèmes radio).
  • La Radioastronomie...
  • Le statut des Ecouteurs
  • L'Ecoute des Emissions des Bandes de Fréquences du Service Radioamateur est libre sous conditions du Secret des Correspondances et des restrictions d'usage qui résultent de la loi du 10 juillet 1991 relative à la protection du secret des correspondances émises par la voie des radiocommunications, et en particulier des textes d'application de l'article 371 du code pénal.
  • Conformément à l'article L.89 du Code de Poste et Télécommunications, prévu à l'article 10 de la Loi N° 90.1170 du 29 décembre 1990, l'écoute des bandes du service amateur est libre.
  • Aussi la Direction de la réglementation Générale du ministère des Postes et Télécommunications (ex D.G.P.T.), autorité de tutelle de l'époque du service amateur en France, indique qu'elle ne délivre plus d'autorisation administrative, pour l'utilisation d'une station uniquement réceptrice destinée à l'écoute des émissions du service amateur.
  • Toutefois, comme le besoin de reconnaissance des écouteurs des bandes du service amateur apparaît légitime et suite à la réunion de concertation du 12 septembre 1991 avec les associations Radioamateurs, l'Administration des P&T accepte que les Ecouteurs des bandes du service amateur utilisent un code de reconnaissance avec  la lettre "F", suivie d'un tiret et de 5 chiffres afin de ne pas être contraire aux règles de composition des indicatifs d'émission prescrites par le Règlement International des Radiocommunications et sachant que l'écoute des bandes amateur ne fait pas partie du service Amateur au sens de ce règlement.
  • Ainsi, l'usage du code des Ecouteurs est interdit, comme indicatif d'émission.
  • Antennes pour la réception des Ondes Courtes : les termes de l'arrêté "Amateur" du 01/12/83, concernant les antennes pour les écouteurs ne sont pas modifiés: les dispositions de la loi N° 66-457 du 2 juillet 1966 et du décret N° 67-1171 du 22 décembre 1967, relatifs à l'installation d'antennes individuelles, émettrices et réceptrices de stations du service d'amateur autorisées par l'Administration de P&T ne s'appliquent pas aux stations uniquement réceptrices.
  • La carte d'Ecouteur n'est  pas un document administratif officiel et n'a pas un critère obligatoire, mais recommandée qui vous donne vis à vis des stations étrangères Ondes Courtes ou des stations de Radiodiffusion une référence de votre Pays d'Origine.
  • Demande de carte d'écouteur : les identifiants et les cartes  d'Ecoutes sont délivrées  par l'association ANRPFD. La demande de carte dûment complétée ICI
  • Si vous voulez bénéficier des services de l'Association ( Service QSL)  d'une cotisation annuelle  à Association par Email :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."> ICI
  • ANRPFD : BP 80002 42009 SAINT ETIENNE cedex 2.

 

 

Devenir Écouteur ou SWL

Un Écouteur peut débuter à moindre coût grâce à des postes de Radio ordinaires valant de 20 à 30 €.

L'écoute de la  Radiodiffusion  en Ondes Courtes nécessite, un poste disposant d'un sélecteur digital de fréquences et ou d'un simple bouton rotatif.

Les plus passionnés investissent parfois dans des récepteurs coûtant plusieurs milliers d'euros qui couvrent une très vaste plage de fréquences, entre 0 et 3 000 MHz dans certains cas, et dans tous les modes de diffusion, AM, FM , mais aussi BLU  pour l'écoute des Radioamateurs et des stations radio-maritimes.

La Radiodiffusion en Ondes Courtes est utilisée par les radios internationales, qui proposent leurs programmes dans différentes langues à différents horaires.

 

Technique

Une fois dotés d'un récepteur de Radio, les Ecouteurs amateurs bricolent souvent eux-mêmes une antenne avec un long fil tendu au travers de la pièce ou sur le toit de leur domicile.

La longueur d'Onde (λ)de l'antenne est déterminée par la formule:

Longueur (m) = 300 : fréquence (MHz)

 

Afin d'optimiser la réception: Ainsi pour 14 MHz (bande des 20mètres) la longueur de l'antenne est généralement de 20 mètres, et pour 3,5 MHz (bande des 80 mètres), elle est de 80 mètres.

Des antennes dipôles demi-onde sont parfois confectionnées en coupant en deux un fil de longueur d'onde divisé par deux, et en reliant chaque bout à l'âme et à la tresse d'un coaxial. Pour le 14MHz , un fil de 10 mètres coupé en son centre convient à ce genre d'utilisation.

Pour des dimensions plus petites, une antenne 1/4 onde peut être construite avec une tige verticale de longueur d'onde divisée par 4, reliée à l'âme d'un coaxial, et quatre tiges de même longueur reliées à la tresse, formant un X sous cette première tige.

L'écoute

En ondes courtes (ou HF), les possibilités d'écoutes sont nombreuses. La réception se fait soit en USB (voix), soit en digital.

Les bulletins météo des stations portuaires, les annonces de sécurité pour les navigateurs, les bulletins Navtex , les Fax sont autant de moyens d'information disponibles pour le monde maritime à travers le monde. Les liaisons duplex avec les navires - chalutiers ou navires de commerce - sont choses courantes.

La navigation aérienne est également un domaine qui intéresse l'écouteur. Les contrôles aériens de tous les continents sont actifs toute la journée au gré de la propagation et des flux des jets sur fonds de SELCAL.

L'Écouteur recherche certaines situations exceptionnelles : un sauvetage en pleine tempête au large de l’Écosse, une intervention à caractère humanitaire dans une région conflictuelle, un accident cardiovasculaire d'un passager sur long courrier en sont quelques exemples.

Outre les Ondes Courtes, certains SWL réussissent à intercepter des communications entre la station spatiale ISS et la Terre. Certains passionnés écoutent les phénomènes physiques comme les Aurores Boréales  et les bruits cosmiques.

Les amateurs de formule 1 utilisent des récepteurs pour intercepter les communications entre les coureurs et les stands. Il existe des Écouteurs qui se spécialisent dans la réception  de télévisions étrangères avec de simples antennes râteau.

 

Rapport d’écoute pour la réception des Stations de Radiodiffusion : Le  Code SINPO

 Les stations de radiodiffusion préfèrent le rapport d’écoute. On peut le rédiger sur une carte QSL .

Les stations préfèrent un rapport plus complet ( cela donne plus de chance d’obtenir une réponse )pour cela on peut se service du code SINPO. Il faut toutefois en plus donné des détails sur le programme écouté ( au moins 10/15 minutes )

 

Le codage SINPO

 

NOM

Abrév.

Valeur
5

Valeur
4

Valeur
3

Valeur
2

valeur
1

Intensité
du signal

S

excellent

bon

moyen

faible

médiocre

Interférence

I

nulle

légère

modérée

sévère

extrême

Bruits

N

nuls

légers

modérés

sévères

extrêmes

Propagation

P

nulle

légère

modérée

sévère

extrême

Appréciation
d’ensemble

O

excellente

bonne

moyenne

faible

inaudible

 

Un exemple de code : SINPO = 35344

 

Le tableau ci-dessus indique comment il faut évaluer les divers aspect de la propagation de façon à les convertir en 5 chiffres : force du signal S – Les interférences I – Les bruits atmosphériques N – Instabilité de la réception due au fading P – pour terminer une appréciation générale O

 Écouteur et Radioamateur

Bien souvent les écouteurs ou SWL (Short Wave Listener) écoutent les Ondes Courtes (HF, VHF) durant quelques mois ou quelques années tout en préparant l'examen Radioamateur. Une fois en possession de leur licence, ils abandonnent leur indicatif d'écouteur.

Lorsque les écouteurs souhaitent échanger des QSL avec des radioamateurs ou des stations de radiodiffusion, ils doivent obtenir un indicatif. Celui-ci diffère de ceux attribués aux Radioamateurs.

Par exemple :

  • F6ABC est un indicatif Radioamateur Français
  • F-20710  ou F-70000 sont des Identifiants d'écouteurs Français
  • ONL12345 est un indicatif d'écouteur belge (L pour Listener).

Les Bandes de Fréquences :

REPARTITION DES BANDES DE FREQUENCES OFFICIELLES

 

Bandes de Fréquences

Sigles

Longueurs Ondes

3KHz à 30KHz

VLF

Myriamétriques

30KHz à 300KHz

LF

Kilométriques

300KHz à 3000KHz

MF

Hectométriques

3MHz à 300MHz

HF

Décamétriques

30MHz à 300MHz

VHF

Métriques

300MHz à 3000MHz

UHF

Décimétriques

3GHz à 30GHz

SHF

Centimétriques

30GHz à 300GHz

EHF

Millimétriques

300GHz à 3000GHz

 

Décimillimétriques

 

GAMES DE FREQUENCES UTILISEES EN RADIODIFFUSION

 

Gammes

Bandes de Fréquences (QRG)

Longueurs d’ondes  Mètres

G.O

150-300 KHz

2000-1000 m

P.O

520-1600 KHz

575-185 m

O.C

5-20 MHZ

60-15 m

F.M

88-108 MHz

3.4-2.7 m